LIRE AU MASCULIN

INDIENS

Titre Auteur / Résumé
lesecretdesturner
Le secret des Turner

Bewerly Swerling

Le secret des Turner

C'est dans ce qui n'est encore qu'une modeste bourgade que débarque, en l'an de grâce 1661, Lucas Turnerr, barbier de son état. Contraint de quitter l'Angleterre, son pays natal, il a décidé de tenter sa chance dans ce Nouveau Monde, où, dit-on, la fortune tend les bras aux hommes entreprenants…La fortune et, surtout, la liberté… Tel est le point de départ d'une impressionnante saga qui retrace la vie tumultueuse des Turner et des Van der Vries, deux familles de médecins suivies sur plusieurs générations. A travers leurs rêves, leurs amours, leurs haines, leurs peurs, Beverly Swerling raconte avec brio l'histoire de la médecine moderne et de La Nouvelle-Amsterdam, qui devait devenir l'une des villes les plus mythiques du monde : New York.
lacitedesreves
La cité des rêves

Bewerly Swerling

La cité des rêves

Ce n'est certes pas Jennet Turner, surnommée la Squaw DaSilva, qui prétendrait le contraire. En cet an de grâce 1759, un siècle après l'arrivée de ses ancêtres, Lucas et Sally Turner, à la Nouvelle-Amsterdam, et vingt ans après la descente de Salomon, son époux, vers la folie, elle tient les rênes de la maison de plaisir la plus courue de New York. Alors qu'elle est devenue la femme la plus riche et la plus puissante de la ville, elle n'a qu'une idée en tête : venger l'honneur bafoué des Turner et de son mari avec l'aide de Morgan, son fils, corsaire de son état, qu'elle a élevé dans ce but…
detouteeternite
De toute éternité

Bewerly Swerling

De toute éternité

A son tour, la jeune République entre en guerre contre l'Angleterre… Blessé au combat, Dieudonné Turner, héritier de la lignée de chirurgiens implantés à New York depuis plus d'un siècle, doit renoncer à son métier et met tout en oeuvre pour devenir marchand et commercer avec la Chine, une fois le conflit terminé. Dans ce maleström de crise économique et politique où des sécessionnistes, manipulés par un certain Blakeman, commerçant sans scrupules, rêvent de la création d'un pays indépendant qui regrouperait New York et les Etats de la Nouvelle Angleterre, Dieudonné se jette corps et âme dans un combat sans merci pour préserver la jeune Union des Etats-Unis. Avec, à ses côtés, Manon Vionne, belle et intelligente fille d'un joaillier qui le met sur la piste du " Grand Moghol ", diamant unique au monde et Jacob Astor, marchand richissime et visionnaire, parviendra-t-il à déjouer les plans de Blakeman et de ses complices ?
aiguesbrunes
Aigues-brunes

Bewerly Swerling

Aigues-brunes

1754. Dans le Nouveau Monde, la France et l'Angleterre se disputent les vastes et riches territoires qui longent le fleuve Ohio, entre les monts Appalaches et le Mississippi. Débutent des combats qui dureront sept années. Prise dans cette tourmente, la jeune Nicole Crane n'a qu'un but : atteindre Québec et prononcer ses voeux chez les soeurs Clarisses. Quentin Hale, jeune Blanc élevé en partie par les Indiens, promet de l'y escorter. Pour cela, il devra quitter Aigues-Brunes, le domaine familial auquel il est attaché depuis sa naissance, mais d'où le destin l'éloigne toujours...
larivieredesang
La rivière de sang

Bewerly Swerling

La rivière de sang

Dans Aigues-Brunes, Beverly Swerling dépeignait magistralement l'intrication des événements politiques, militaires et religieux tissant la toile de fond de la guerre de Sept Ans, ce conflit méconnu qui, au XVIIIe siècle, déchira la France et l'Angleterre sur le sol de leurs colonies américaines. La Rivière de sang, second tome de ce diptyque, permet de retrouver les personnages fascinants de Aigues-Brunes : Quentin Hale, arraché aux terres familiales auxquelles il tient comme à la prunelle de ses yeux ; Nicole Crane, cette jeune femme tiraillée entre son engagement dans la vie religieuse et son amour pour Quentin ; John Hale, tyran domestique violemment opposé à son frère pour la possession du domaine d'Aigues-Brunes : Cormac Shea, enfin, sang-mêlé indien et frère de lait (voire plus...) de Quentin, qui fait tout pour que les tribus indiennes ne soient pas emportées par une rivière de sang. De l'élégance des salons d'Aigues-Brunes aux carnages des champs de bataille, le lecteur, au fil de ce récit foisonnant d'intrigues et de passions, se trouve entraîné au coeur des affrontements qui ont à la fois assuré la suprématie de l'Angleterre dans le Nouveau Monde, marqué la défaite dramatique de la France en Amérique du Nord, et ouvert la voie à l'indépendance de l'Amérique.
millefemmesblanches
Mille femmes blanches

Jim Fergus

Mille femmes blanches

En 1875, un chef cheyenne demanda au président Grant de lui faire présent de 1000 femmes blanches à marier à 1000 de ses guerriers afin de favoriser l’intégration. Prenant pour point de départ ce fait historique, Jim Fergus retrace à travers les carnets intimes d’une de ces femmes blanches, May Dodd, les aventures dans les terres sauvages de l’Ouest de ces femmes recrutées pour la plupart dans les prisons ou les asiles psychiatriques. C’est à la fois un magnifique portrait de femme qu'il nous offre ainsi, un chant d’amour pour le peuple indien, et une condamnation sans appel de la politique indienne du gouvernement américain d’alors.
treizelunes
Treize lunes

Charles Frazier

Treize lunes

Will Cooper, héros devenu vieil homme, se souvient de son parcours en pays cherokee. Orphelin recueilli par un oncle et une tante, il est envoyé à 12 ans en apprentissage pour tenir un comptoir de vente sur les terres indiennes. Il y fera la connaissance du chef indien Bear qui deviendra son père adoptif et le fera entrer dans son clan. Il s'initie au droit, luttera pour la défense des indiens que l'état veut transférer vers l'ouest, puis deviendra colonel durant la guerre de sécession. Un parcours hors du commun s'accompagnant d' une histoire d'amour avec la belle Claire Featherstone jusqu' au crépuscule de sa vie.
lessaisonsdelasolitude
Les saisons de la solitude

Joseph Boyden

Les saisons de la solitude

Traduit en quinze langues, salué par Jim Harrison, Le chemin des âmes, premier roman aussi ambitieux qu’obsédant, a révélé Joseph Boyden comme l’un des meilleurs écrivains canadiens. Les saisons de la solitude reprend la trame de cette oeuvre puissante, entremêlant deux voix et deux destins : Will, pilote indien Cree, plongé dans le coma après une agression ; Annie, sa nièce, revenue d’un long et pénible voyage afin de veiller sur lui. Dans la communion silencieuse qui les unit, se lisent leurs drames et conflits les plus secrets. Prend alors forme une magnifique fresque, individuelle et familiale, qui nous entraîne de l’immensité sauvage des forêts canadiennes aux gratte-ciel de Manhattan. Ce roman saisissant, porté par la poésie brute de Joseph Boyden et l’humanité de son regard, a été couronné à l’automne 2008 par le plus grand prix littéraire canadien, le Giller Prize.