Nouveautés Juin 2013

imagesachatsjuin2013r

Titre Auteur / Résumé
soleilsouslasoie
Le soleil sous la soie

Eric Marchal

Le soleil sous la soie

Dans les dernières années du XVIIe siècle, un des plus petits États d’Europe, le duché de Lorraine, se relève de l’occupation française et des guerres dans l’espoir de connaître une génération de paix. Nicolas Déruet est chirurgien ambulant. Son destin va basculer le jour où il rencontre Marianne Pajot, accoucheuse à Nancy. Emprisonné à la suite d’une opération où le patient est décédé, Nicolas est obligé de s’exiler dans les armées de la coalition, en guerre contre les Turcs. Des campagnes lorraines aux steppes hongroises, des masures abandonnées aux ors des palais royaux, il connaîtra le destin hors norme d’un homme guidé par l’amour et l’ambition de révolutionner la médecine. Dans ce roman, Éric Marchal s’empare d’un thème passionnant, la rivalité féroce à l’époque entre les médecins de la faculté et les chirurgiens-barbiers. Les premiers utilisent l’immense pouvoir de leur corporation pour maintenir les seconds dans le statut de simple exécutants des actes médicaux. Une des spécificités du roman est de nous faire partager les nombreuses opérations que réalise Nicolas Déruet, tirés de cas réels, documentés grâce aux comptes rendus d’alors. L’auteur a aussi déterré des pépites historiques : le statut des Roms dans l’Europe du XVIIe siècle, les joueurs professionnels du jeu de paume, la ménagerie disparue de Versailles, Joseph Urfin, l’homme sauvage… viennent corser un morceau d’histoire déjà captivant dans ses conflits et ses enjeux.
ensouvenirdandre
En souvenir d'André

Martin Winckler

En souvenir d'André

Ça se déroulait toujours de la même manière. Une voix appelait sur mon cellulaire, tard le soir ou tôt le matin. Elle demandait à me rencontrer en tête-à-tête. Et donnait la phrase rituelle : "En souvenir d'André." Je me rendais à l'adresse indiquée et là, je rencontrais un homme, parfois seul, parfois avec une autre personne, de son âge ou plus jeune. On ne faisait pas de présentations. Ils connaissaient mon nom, ils m'avaient donné leur prénom. Lorsque le malade souffrait trop, l'autre personne était là pour m'expliquer. Je l'arrêtais très vite. "Je vais d'abord m'occuper de la douleur."'
lapenduedelondres
La pendue de Londres

Didier Décoin

La pendue de Londres

Allemagne, 1945. L'exécuteur en chef du Royaume Britannique, envoyé en mission, pend la gardienne de camps nazis Irma Grese. Même s'il éprouve un réel dégoût à exécuter des femmes, surtout si elles sont jeunes et jolies, le bourreau fait son devoir : c'est un as dans l'art de la longueur des cordes, un expert dans le temps minuté de la mise à mort. Pourtant, le reste du temps, c'ets un homme comme un autre, époux modèle, bon citoyen.Londes, immédiat après-guerre. Ruth Ellis ressemble à Betty Boop, enjouée et désirable , elle plaît aux hommes, et sans doute les choisit-elle fort mal. Mais derrière son sourire et sa bouche trop maquillée, que cache-t-elle ? Dans le Londres charbonneux de l'après-Blitz, Ruth devient prostituée. Un jour, malheureuse, jalousée, violentée, mais toujours belle, et mère de famille, elle tue son amant, à bout portant. La voici condamnée à la pendaison. Bourreau, fais ton oeuvre ! Et si le bourreau avait une âme ? Et s'il répugnait soudain à supprimer une innocente aux boucles blondes ?Dans ce roman envoûtant, reconstitution en cinémascope d'un Londres luisant de " fog " et de pluie, théâtre de vices cachés dans une société bien-pensante, Didier Decoin alterne le chant du bourreau et de la victime. Saisissant.
lhiverdumonde
L'hiver du monde

Ken Follett

L'hiver du monde

Dans La Chute des géants, cinq familles - américaine, russe, allemande, anglaise et galloise - se sont croisées, aimées et déchirées au rythme de la Première Guerre mondiale et de la Révolution russe. À l'aube des grands bouleversements politiques, sociaux et économiques de la seconde moitié du XXe siècle, ce sont désormais leurs enfants qui ont rendez-vous avec l'Histoire. Pouvant se lire indépendamment du premier tome, L'Hiver du monde raconte la vie de ces êtres au destin enchevêtré pour qui l'accession au pouvoir du IIIe Reich et les grands drames de la Seconde Guerre Mondiale changeront le cours de leur vie pour le meilleur comme pour le pire.
laquestionfinkler
La question Finkler

Howard Jacobson

La question Finkler

Julian Treslove et Sam Finkler se connaissent depuis l'enfance, Libor Sevcik est leur ancien prof d'histoire. Au fil des ans, la vie les a séparés sans qu'ils se perdent tout à fait de vue. La mort des épouses de Finkler et de Libor va les réunir de nouveau ; Treslove, veuf honoraire, passe quelques heures délicieusement pénibles avec ses deux amis, à se rappeler le passé. Or, ce soir-là, en rentrant chez lui le coeur lourd, il est victime d'une banale agression qu'il passera des jours à décortiquer. Peu à peu, une certitude s'impose à lui : on l'a pris pour un juif. Et s'il l'était vraiment ?
desviesderrieresoi
Les vies derriere soi

Maxine Alterio

Les vies derriere soi

En juillet 1915, le navire-hôpital Mahona emmène vers les champs de bataille 70 infirmières néo-zélandaises. Parmi elles se trouvent Meg et Addie, qui n'ont rien en commun : Meg, dont le père est alcoolique et la mère dépressive, a été recueillie par son oncle et sa tante. Elle est coquette et aime s'amuser. Addie, issue d'une famille unie et aimante, est très réservée et n'aime rien autant que la littérature. Entre ces deux jeunes femmes va pourtant se nouer une amitié solide, qui résistera à toutes les épreuves. Stationnées d'abord en Égypte, elles y feront la connaissance, entre autres, de Wallace, chirurgien, et d'Edward, anesthésiste. Meg et Wallace tomberont amoureux tout de suite. Mais Wallace est marié, et rongé par une angoisse dont il ne s'ouvre à personne. En Égypte puis en France, les deux infirmières et leurs collègues découvriront les horreurs endurées par les combattants, membres à amputer, visages défigurés, et les maladies qui accompagnent les temps de guerre, la dysenterie et surtout la grippe espagnole, qui n'épargnera même pas les membres du personnel soignant, ni d'ailleurs leur famille pourtant si loin. À la fin de la Première Guerre Mondiale, Addie et Edward, sont prêts à rentrer ensemble dans leur pays. Meg, dont l'oncle et la tante sont morts de la grippe, seule depuis la mort de Wallace, décide de rester en France pour continuer à aider les populations. Un roman délicat et attachant par son intensité dramatique, un hommage à toutes ces femmes qui ont lutté pour sauver des vies humaines.
blackcoffee
Black coffee (pol)

Sophie Loubiere

Black coffee (pol)

Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, Oklahoma, une maison isolée en bordure de la mythique route 66 est la cible d’un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont assassinées, une mère et son fils Desmond grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir à l’ombre de ce dossier jamais élucidé par la police, hanté par la figure du tueur, sous le regard d’une mère psychologiquement détruite et à des milliers de kilomètres d’un père absent le jour du drame, et qui n’a eu de cesse de raviver la culpabilité de son fils. Si seulement tu n’avais pas attaché le chien… 2011. Devenu journaliste puis professeur de criminologie à l’université, Desmond G. Blur décide de quitter Chicago pour s’installer en Arizona dans la maison de son père décédé. Une ultime tentative du fils pour se rapprocher de son père et s'en faire pardonner, sans savoir que celui-ci, d’outre-tombe, l’a peut-être mis sur la voie de la réconciliation avec leur passé. Car l’arrivée dans le secteur d’une femme vient bientôt réveiller les démons passés de Desmond : Lola, une femme au comportement étrange qui voyage seule avec ses deux enfants, visitant des villes fantômes. Une Française dont Desmond découvre vite que, sous couvert de jouer les touristes, elle recherche son mari littéralement volatilisé trois ans plus tôt sur la route 66. Ce dernier lui aurait fait parvenir un cahier, seul indice de la piste à suivre. Un cahier contenant un récit qui, s’il n’est pas l’œuvre d’un mythomane, est la preuve de l’existence d’un des plus ahurissant criminel que l’histoire des Etats-Unis ait connu… et dont le chemin sanglant traversait déjà la petite ville de Narcissa en Oklahoma l’été 1966.
leflutisteinvisible
Le flutiste invisible

Philippe Labro

Le flutiste invisible

'Sur un paquebot qui va vers l'Amérique, un jeune homme rencontre une femme qui lui fait perdre toute innocence. Dans un bistrot, un inconnu vient me dire : "Je vous ai eu dans ma ligne de mire, en Algérie." C'est parce qu'il avait froid, dans une briqueterie en Hongrie, que mon voisin, quant il était petit enfant, a échappé à Auschwitz. Par trois fois, le "flûtiste invisible", qu'on peut appeler le hasard ? ou la main de Dieu ?, fait basculer des existences. Pourquoi? C'est toute la question de ce roman.
unefemmecelebre
Une femme célèbre

Colombe Schneck

Une femme célèbre

Denise Glaser était une vedette de télévision des années soixante, elle animait tous les dimanches l'émission «Discorama», où elle a lancé, soutenu, des chanteurs comme Barbara, Maxime Le Forestier, Véronique Sanson. Elle ne vivait que pour cela, le talent des autres. En janvier 1975, elle a été licenciée pour des raisons politiques. Elle espérait revenir, comme elle le disait, pour «un dernier tour de piste». En 1981, on lui a fait de nombreuses promesses. Aucune ne sera tenue. Elle est morte, seule, oubliée de tous, deux ans plus tard. Qui était vraiment Denise ? Que devient-on après avoir été une femme célèbre ? Avoir sa photo dans le journal, être courtisée et vivre avec la crainte que tout s'arrête ? Jeanne Rosen est-elle, comme Denise, proche de ce précipice où l'on vous oublie ? Jeanne Rosen est journaliste, auteur d'un livre qui a connu un succès immérité, il lui a fallu dix ans pour comprendre que ces questions ne sont pas les bonnes. La personne qui marche sur le fil n'est pas elle mais juste à ses côtés.